samedi 10 juin 2017

Grande Mosquée de Metz : portée par la gauche, soutenue par la droite !

 


Le 10/06/2017

Les socialistes ont tout fait pour que Metz ait sa grande mosquée…
 
La Moselle et l’Alsace sont dans une situation d’exception par rapport à la loi de 1905 : sous annexion allemande depuis 1871, elles ont conservé leur droit local autorisant le financement des cultes reconnus.
 Certains responsables politiques militent pour étendre ce statut à l’islam et, dans l’attente, ne se sont pas privés de subventionner des mosquées sur fonds publics, comme M. Grosdidier, patron LR de la Moselle, qui a intégralement financé celle de Woippy par les fonds de l’ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine).
Depuis leur arrivée à la tête de la ville à la faveur des divisions de la droite messine, les socialistes ont tout fait pour que Metz ait sa grande mosquée :
– ils ont poussé à la négociation les différentes communautés musulmanes de Metz, souvent antagonistes ;
– ils ont soutenu la création de l’Union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM), hébergée dans un local municipal, inauguré en présence des ténors de la droite messine, les députés Jacquat et Zimmerman ;
– enfin, ils ont offert, pour 15 euros par an, par un bail de 99 ans, un terrain municipal de 12.000 m2 au Technopôle, desservi par le Mettis…
 Bien des entreprises apprécieraient un tel cadeau !
Peu avant les élections municipales de 2014, le bail a été soumis au conseil municipal.
Autant qu’un appel du pied à l’électorat musulman, c’est un vrai piège mitterrandien qu’a tendu le maire Dominique Gros à son « opposition » de droite.
Et, de fait, protestant contre le télescopage avec la campagne électorale, arguant de l’absence de telle ou telle communauté dans l’association, les élus UMP/UDI ont choisi de ne pas choisir et n’ont pas participé au vote.
Courage fuyons !
Peu après, la tête de liste de la droite messine (par ailleurs cosignataire de la loi sur la parité) se rendait en catimini dans une mosquée de Metz, tête voilée et pieds nus, pour surenchérir de promesses devant les responsables musulmans rassemblés.
Ces tentatives d’instrumentalisation d’une communauté sont irresponsables et dangereuses.
Les intéressés eux-mêmes ne sont pas dupes, et nous en avons certains témoignages.
Le groupe FN/RBM a interpellé le maire sur l’absence de transparence du financement : contrairement aux engagements, l’UACM a annoncé chercher des fonds à l’étranger, et jusque dans les Etats arabes.
On sait le lien existant entre l’origine des fonds et la gouvernance des mosquées.
Il est urgent de renforcer la lutte contre le communautarisme et de protéger la France contre toute influence fondamentaliste extérieure.
 Le maire a refusé par deux fois de donner des explications.
Même absence de transparence sur le permis de construire déposé en février 2017.
La municipalité a ouvert une enquête publique pour réviser le plan local d’urbanisme, au détriment des riverains.

Non seulement des espaces verts et terrains de sport deviennent constructibles, non seulement les places de parking vont manquer (1.000 fidèles hommes et 500 femmes), mais encore la hauteur de construction est relevée jusqu’à 35 mètres pour un « élément architectural ponctuel à valeur de signal »… traduisez : un minaret !

 Là aussi, le maire s’est défilé face à nos remarques, relayées par un certain nombre de Messins.
En revanche, l’enquêteur public nous a entendus, émettant, le 3 juin 2017, un avis réservé demandant à la mairie de revoir sa copie : une mosquée n’est pas un équipement public justifiant de contrevenir aux règles d’urbanisme.
Nous ne lâchons rien !

Il s’agit, sans remettre en cause la liberté de conscience de chacun, de savoir ce que nous voulons : notre priorité est de défendre l’héritage et l’identité de la France, et de préserver la cohésion nationale menacée de toutes parts.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.