dimanche 31 décembre 2017

Plus le temps passe plus les preuves s’accumulent, Christophe Castaner est un con”


Plus le temps passe plus les preuves s’accumulent, Christophe Castaner est un con”

 
Le président des Jeunes socialistes réagissait aux propos tenus par Christophe Castaner sur le fait que certains sans-abris refuseraient des places dans les centres d’hébergement.
 

source

Bonus


Deux migrants condamnés pour vol avec violence sur une vieille dame



La vieille dame, qui se déplace avec une canne, a été agressée devant chez elle. Photo Baziz Chibane

La vieille dame, qui se déplace avec une canne, a été agressée devant chez elle. Photo Baziz Chibane - VDNPQR

Par P. T. (Clp) |
 
Ils sont deux prévenus devant le tribunal, Syrien ou Égyptien, mineurs ou majeurs, selon les identités données lors de précédentes interpellations.

Il leur est reproché d’avoir, dans la soirée du 7 décembre, agressé une dame handicapée pour la voler.

Une patrouille de police circule rue des Soupirants et remarque deux hommes qui semblent se cacher derrière une voiture en stationnement.
Ils prennent la fuite, semant dans leur course divers objets tels un portable, une clé USB, quatre formules de chèque ainsi que divers documents.

Une course-poursuite s’engage, les deux fuyards sont interpellés boulevard Jacquard.
Les affaires retrouvées n’appartiennent finalement pas à la propriétaire de la voiture.
Des papiers d’identité donnent le nom d’une personne demeurant rue Monseigneur-Piedfort. Entendue, celle-ci déclare avoir été victime d’une agression commise par deux individus de type nord africain.

Paris célèbre le «Che», un porc et un terroriste qui tuait de sang-froid, même des enfants

 
 
 
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 décembre 2017

Le Guévarisme est directement responsable de 10 723 morts + 78 000 tués en essayant d’échapper à l’île + 14 000 tués lors d’opérations militaires à l’étranger + 5 300 personnes tuées dans la rébellion d’Escambray, principalement des paysans et des enfants (1).
 
 
Che Guevara a persécuté des intellectuels, les homosexuels et les dissidents.
  • Une grande partie des 11 millions de Cubains sont semi-chômeurs et en mauvaise santé. Ce que le communisme a accompli de mieux à Cuba, c’est que les femmes se prostituent auprès des touristes pour boucler les fins de mois et compléter au marché noir les maigres rations alimentaires officielles.
  • L’héritage du communisme international salué par le «Che» à Paris représente des dizaines de millions de victimes, assassinées, torturées, et emprisonnées dans des camps de travaux forcés.
Che Guevara était un meurtrier de masse, un profiteur, un raciste, un misogyne, un parasite et un hypocrite selon ses propres écrits, ses journaux, ses discours, ses lettres dont vous trouverez ci-dessous quelques extraits que l’exposition « Le Che à Paris » passe totalement sous silence pour entretenir le mensonge du « militant romantique ».
Parce qu’il était communiste.
 
 
Sadique dès son plus jeune âge
 
Alberto Benegas Lynch dans son livre «Mon cousin le Che»:
«Une de mes tantes m’a dit une fois que lorsque le Che était très jeune, il s’est réjoui de causer des souffrances aux animaux et, plus important encore, il a insisté que la mort (des autres) n’était pas si grave. Dès son jeune âge, son sadisme devint évident.
 
Raciste, suprématiste, prédateur sexuel…

Le noir est indolent et rêveur, il dépense son argent pour des frivolités ou en s’enivrant.
Il a maintenu sa pureté raciale grâce au faible attachement pour les salles de bain Carlos Figueroa, un ami de Guevara dans son jeune temps à Alta Gracia :
 
«Je lui ai donné le surnom «le coq rapide» parce qu’il mangeait dans la salle à manger ; et subitement, lorsque la femme de ménage entrait, il l’a forçait à grimper sur la table pour avoir une relation sexuelle. Ensuite, il se débarrassait de la malheureuse et continuait à manger comme si rien ne s’était passé… ».
 
Il profitait du statut social inférieur des femmes pour en faire ses objets sexuels.

Poutine ordonne de "liquider" les auteurs d'attentat menaçant la police



Le président russe Vladimir Poutine.      

Le président russe Vladimir Poutine.
Photo AFP Par La rédaction avec AFP Le 28/12
 
Vladimir Poutine a ordonné jeudi de "liquider sur place" les auteurs d'attentat mettant en danger les forces de l'ordre après un "acte terroriste" à Saint-Pétersbourg, dans un contexte de menace liée au retour des jihadistes partis en Syrie.            

L'explosion d'une bombe artisanale dans un casier de la consigne d'un supermarché de la deuxième ville de Russie a fait 14 blessés mercredi soir, dont 13 ont été hospitalisés, à quatre jours du réveillon du Nouvel an.
Si les enquêteurs ont ouvert une procédure formelle pour "tentative d'homicide", le président russe a qualifié les faits d'"acte terroriste" lors d'une cérémonie au Kremlin pour des militaires ayant participé à l'intervention en Syrie.
Il a ajouté avoir donné l'ordre aux services spéciaux du FSB, "lors des arrestations, d'agir dans le cadre de la loi" ;
"Mais en cas de menace pour la vie ou la santé de nos agents, de nos officiers, il faut agir de manière ferme et ne pas faire de prisonniers, mais liquider les bandits sur place", a-t-il ajouté.
Son porte-parole Dmitri Peskov a précisé à la presse que cet ordre concernait "ceux qui se préparent à commettre des attentats dans notre pays".
La Russie a été menacée à plusieurs reprises par l'organisation Etat islamique (EI) et par la branche syrienne d'Al-Qaïda après le début de son intervention militaire en Syrie, le 30 septembre 2015.
Après l'annonce mi-décembre par Vladimir Poutine d'un retrait partiel de ses troupes, les services de sécurité ont dit craindre une arrivée de jihadistes de retour de Syrie et d'Irak maintenant que le groupe Etat islamique a perdu la quasi-totalité de son territoire.

Reprendrez-vous un peu de réchauffé climatique ?

 
 


Le 31/12/2017
 
 
Il aura suffi d’un tweet ironique sur les records de basse température actuels aux États-Unis pour que la médiasphère s’emballe.
 
Trois possibilités : d’une, ils souffrent d’une obsession maladive de Donald Trump ; de deux, ils souffrent d’une obsession maladive du réchauffement climatique ; de trois (la plus probable), ils souffrent potentiellement des deux.
Quoi qu’il en soit, ils sont gravement atteints : il aura suffi d’un tweet ironique sur les records de basse température actuels aux États-Unis pour que la médiasphère s’emballe.
J’en suis impressionné : en moins de 24 heures, une foultitude d’articles et d’interventions dans vos médias favoris se serons rués sur ce tweet.
Rassurez-vous, le même emballement a lieu en ce moment outre-Atlantique, au point qu’un article de USA Today titre « It’s cold outside, but that doesn’t mean climate change isn’t real » pendant que France Info traduit « Non, ce n’est pas parce qu’il fait froid que le réchauffement climatique n’existe pas ». Science ou bêtise, bienvenue dans le mimétisme mondialisé.
En parallèle, au cours de la matinale de France Info (toujours), une candide journaliste pose à Valérie Masson-Delmotte (« climatologue » et vice-présidente du GIEC) une innocente question : « Alors, pourquoi Donald Trump a-t-il tort ? »
Dans l’absolu, pas la peine d’aller plus loin.
La journaliste sait qu’il a tort : c’est son travail depuis trente ans de faire taire les « complotistes climatosceptiques ».
C’est pourquoi l’ironie des tweets meurt à petit feu sous la pression de ces moralistes : ils l’exploitent à leurs fins.
Une occasion, pour eux, de matraquer leurs certitudes pseudo-scientifiques, qui tiennent à tellement peu de choses que la planète est en branle dès que quiconque émet des réserves, même pour plaisanter.
Le dogme climatique est une chose sérieuse.

samedi 30 décembre 2017

Avignon : des coups de couteau pour une mauvaise information

 
 
Archives
 
 
Farid Majid était présenté, hier, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Avignon.

Il lui est reproché d’avoir commis, le 26 décembre, des actes de violence sur un autre individu sur le parking d’une grande surface, avenue de Tarascon à Avignon.
Farid Majid, Tunisien de 19 ans, était en quête de cannabis.
Il s’adresse à un homme dans une voiture qui lui répond ne pas en avoir et lui indique deux individus qui pourraient en vendre.
Ceux-ci ne sont manifestement pas les personnes espérées par le jeune homme : ils le rabrouent à coups de gifles.
L’homme dans la voiture assiste à la scène et vient à sa rescousse en tentant de s’interposer.

Un homme « dangereux »

 
Une attention qui aura tout sauf la gratitude du jeune Tunisien, en situation irrégulière sur le territoire français.

France : Sauf changement, les Blancs minoritaires d’ici 2060 avec près de 30 millions de musulmans

 


 
BREIZATAO – POLITIKEREZH (30/12/2017)

Le remplacement de la population autochtone de l’Hexagone par des masses du tiers-monde, majoritairement afro-musulmanes, est confirmée par des statistiques recoupées de l’INSEE.

C’est la démographe Michèle Tribalat – longtemps marginalisée au sein de l’INED par les communistes, à l’instar de Hervé Le Bras – qui en fait état dans un article détaillé d’Atlantico.

Extraits (source) :

Si l’on ajoute les deux générations (immigrés et enfants d’immigés), cela donne un total de 13,5 millions, soit 20,4 % de la population.
On a donc un peu plus d’un habitant sur cinq d’origine étrangère sur deux générations en 2015.
On aimerait, ce qui n’est pas bien difficile à faire, que l’Insee donne la même information sur la France métropolitaine, pour laquelle j’ai fait trois estimations plus anciennes (1986, 1999, 2011), ce qui permettrait de donner une idée de l’évolution.
Si l’on ramène les chiffres de l’Insee à la France métropolitaine, on a, à peu près, 13,2 millions de personnes d’origine étrangère sur deux générations (soit 20,5 %), à comparer à 12,1 millions quatre ans plus tôt et 9,8 millions en 1999, soit 19,2 % en 2011 et 16,8 % en 1999.
La population d’origine étrangère sur deux générations aurait donc augmenté de 9 % entre 2011 et 2015, contre 2,6 ‰ seulement pour les natifs au carré.

Ce premier constat appelle plusieurs remarques.

En premier lieu, toutes les personnes considérées comme immigrées – nées de parents nés à l’étranger – ne sont pas nécessairement d’origine extra-européenne.
Un certain nombre d’entre eux proviennent d’autres pays européens.
Ces chiffres ensuite n’intègrent pas les 3ème et 4ème générations d’immigrés, une lacune importante. Ils ne comportent pas non plus les migrants extra-européens des possessions coloniales françaises des Antilles, de Polynésie ou de Nouvelle Calédonie et d’ailleurs.
En outre, les chiffres officiels, par nature réalisés avec l’aval du gouvernement, ont une fiabilité relative en raison de leur dimension politique.

8,5 millions de musulmans en France

Frédéric Haziza, intouchable ?

 
 


par 30 décembre 2017

Au nom de quoi Frédéric Haziza est-il un intouchable ?

Le 22 décembre 2017, dans les Grandes Gueules de RMC, Sandrine Rousseau se demande pourquoi Frédéric Haziza est toujours chez LCP, alors que sa victime est partie de la chaîne de télévision parlementaire.
 

Ni chauffage, ni toilettes : en colère, les garde-frontières des Alpes-Maritimes se font porter pâle



Ni chauffage, ni toilettes : en colère, les garde-frontières des Alpes-Maritimes se font porter pâle
 
© Eric Gaillard Source: Reuters
 
Un policier français armé monte la garde à la frontière franco-italienne, à Menton, pour vérifier les véhicules et les identités (illustration)
 
Problème d'hygiène et d'équipements ou absence de chauffage en plein hiver : la majorité des fonctionnaires de la police affectés au contrôle de la frontière italienne ont décidé de se mettre en arrêt maladie pour protester.
                                   
Ils n'ont pas le droit de grève mais ont trouvé l'astuce pour se faire entendre : les fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) affectés au contrôle de la frontière italienne dans les Alpes-Maritimes, se sont majoritairement mis en arrêt maladie pour protester contre leurs conditions de travail, selon des informations du syndicat Unité SGP-Police rapportées par l'AFP le 27 décembre.
11 policiers d'une brigade de la PAF à Menton s'étaient déjà fait porter pâle le 26 décembre. Désormais c'est la quasi-totalité des effectifs chargés de surveiller les postes frontières à Menton (au poste de Saint-Louis) et Breil-sur-Roya (au poste de Fanghetto) qui ont dû être remplacés.
Les deux postes frontières concernés sont des points d'entrée des demandeurs d'asile et étrangers en situation irrégulière qui cherchent à entrer en France depuis l'Italie.
 
 
 
Ni chauffage, ni eau, ni toilettes
 
Selon le syndicat Unité SGP-Police, les policiers sont «tout simplement fatigués et à bout», ne disposant à Fanghetto que d'un bâtiment précaire sans eau courante ni chauffage, malgré le froid de l'hiver dans cette vallée alpine.
La préfecture des Alpes-Maritimes a de son côté déclaré à l'AFP suivre «avec beaucoup d'attention la situation de la PAF à Menton et la question des conditions de travail des fonctionnaires de police».

On ne peut pas construire une maison là-bas. Ce qu’on leur propose, c'est un bus aménagé en centre de commandement

«Le travail demandé est exigeant et très fatigant, avec des conditions climatiques compliquées, mais on ne peut pas construire une maison là-bas.

Hystérie antiraciste : bientôt, on sera contraint de dire que les Chinois sont blonds !

 
 


Le 30/12/2017


Premier au hit-parade des sujets où les crétins se vautrent : l’antiracisme.

Il paraît que le savoir progresse.
Possible.
Toutefois, ce doit être comme la fortune : les écarts se creusent et la masse des abrutis augmente en proportion.
Premier au hit-parade des sujets où ces sombres crétins se vautrent : l’antiracisme.
Chez ses pourfendeurs, tout est prétexte à démangeaisons, depuis les gâteaux de la pâtissière jusqu’aux santons de Provence et leur crèche en passant par les comptines enseignées aux enfants de maternelle.
C’est, en effet, le dernier sujet d’indignation de la France antiraciste : une comptine distribuée à des petits enfants d’une maternelle d’Aubervilliers.
Elle s’intitule « Chang, le petit Chinois ». La voici :
« Chang est assis,
Il mange du riz,
Ses yeux sont petits,
Riquiquis
Chang me sourit,
Quand il me dit :
« Veux-tu goûter à mes litchis ? »
T’es dans ton bateau qui tangue,
/’as mal dans tes tongs,
Tu vois des orangs-out/ngs,
Ta tête fait ping-pong,
Ping ! »
​‌
Ouh là là, horreur et putréfaction !
J’en ai les poils qui se dressent.
La publication de la comptine sur Facebook et Twitter par le président de l’Association des Chinois résidant en France « a provoqué un véritable tollé, érigeant un véritable tribunal virtuel », nous dit Le Figaro.

vendredi 29 décembre 2017

Avec les sans-abri, « naufragés » du bois de Vincennes



 

Ce vendredi, dans le bois de Vincennes (XIIe). De nombreux sans-abri passent l’hiver dehors, dans leurs abris de fortune. Des maraudes de l’association Emmaüs tentent de leur venir en aide. LP/Lucas Barioulet

Benoit Hasse| 29 décembre 2017
 
Ils ont posé leur tente en bordure de la ville, loin des administrations et des services sociaux. Rencontre avec ces sans-abri qui dorment chaque soir dans le bois de Vincennes.
 
Le sol boueux et gorgé d’humidité et le vent renforcent l’impression de froid.
En ce début de matinée de vendredi dans le bois de Vincennes (XIIe), la température dépasse à peine le zéro.
Soit 2 ou 3° de moins que dans Paris intra-muros !
C’est pourtant là que Cyril, Tony… et plusieurs dizaines d’autres sans-abri ont fini par poser leur tente.
En bordure de la ville, loin des administrations et des services sociaux.
« Mais ici, ils ont un semblant d’autonomie qu’ils n’auraient pas en centre d’hébergement d’urgence », explique Houda Benlaïba, chef de service d’Emmaüs-solidarité qui organise cinq maraudes hebdomadaires dans le bois.
« Ils ont tous des histoires différentes mais un point commun : ils sont arrivés là après un parcours d’errance dans la ville et la perte de tout espoir d’obtenir un hébergement adapté à leur situation. » Les personnes rencontrées lors de la maraude le confirment.
Témoignages.
 
« Aucune proposition depuis 2010. » Cyril, 46 ans.
 
Pas besoin d’aller bien loin du local Emmaüs (presque en face du prestigieux château de Vincennes) pour trouver le premier « habitant » du bois.
Cyril, cuisinier en recherche d’emploi, sort de la tente-bulle qu’il pose tous les soirs (et replie tous les matins) au pied d’une résidence vincennoise.
« Je dors ici depuis 4 ans », raconte le quadragénaire en situation d’errance depuis plus de 15 ans.

TVL, journal du vendredi 29 déc. 2017: 2017, une année politique hors-norme


 



Ajoutée le 29 déc. 2017
 
03:07 - Politique / 2017, une année politique hors-norme
13:12 - Transports / SNCF : l'année de tous les records
16:48 - Société / Cocaïne et héroïne en plein boom
19:29 - Ecologie / La chasse à la baleine continue
22:06 - L'actualité en bref
26:48 - La France de Campagnol

France. Hafsa Askar, vice-présidente de l’Unef « On devrait gazer tout les blancs cette sous race »


Hafsa Askar


La ligue ayant pour objet de lutter contre le racisme et l'antisémitisme, a relevé sur le réseau social une capture d'écran, présentée comme un tweet de la vice-présidente lilloise du syndicat étudiant Unef. Ce dernier n'a fait aucun commentaire.
 
 
tweet
 
 
«Allo l'Unef, une réaction aux tweets racistes de votre vice-présidente lilloise Hafsa Askar ?», interpelle la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) ce 29 décembre 2017, sur Twitter. La Licra joint en outre une capture d'écran sur laquelle on voit ce qui est présenté comme un tweet de l'intéressée : «On devrait gazer tous les blancs, cette sous-race.»

Après le meurtre de l’Allemande de 15 ans par un réfugié afghan, le maire de gauche met la population en garde contre la xénophobie.



2,w=993,q=high,c=0.bild


Nous en parlions déjà ici et comme attendu, il n'y a guère de chance pour que cela soit un mineur.
 
 Bien évidemment, aucune réaction de la gauche. Pire, nos médias romands n'en parlent pas et ce maire se focalise sur la réaction de la population et non sur la culpabilité de la gauche pour avoir fait venir de pareilles racailles: l'inversion habituelle!
A noter que la famille avait déjà alerté la police allemande auparavant: aucune protection.
Enfin, loin du racisme que le gauche oserait encore agiter, les parents de la jeune fille avaient accueilli cet assassin comme leur fils, comme le stipule le Bild.
Ils en ont eu les remerciements!
 
**********
 
Après l'attaque mortelle au couteau sur une jeune fille de 15 ans en Rhénanie-Palatinat, Volker Poß, maire de Kandel  (SPD), appelle au calme.
Bien que le suspect soit un réfugié mineur non accompagné d'Afghanistan, une mesure hâtive serait hors de propos, a déclaré Volker Poss vendredi à la télévision.
« Propager des slogans xénophobes n'est pas la solution à l'heure actuelle », a déclaré l'élu local.
Le père de la jeune fille tuée a exprimé des doutes sur l'âge du criminel.
« Il est impossible qu'il ait seulement 15 ans » a déclaré le père au journal « Bild » .

Attali : les réfugiés vont faire de l’Europe la première puissance du monde

 


Publié le 28 décembre 2017 - par Victor Hallidée -

Jacques Attali, ce « Dieu vivant qui sait tout » et comme tel sollicité par tous les plateaux télé, se réjouit de l’arrivée en masse des « migrants dignes, magnifiques, souvent bien formés, jeunes, pleins de dynamisme ».

La seule chose qu’il ose déplorer est que nous n’en accueillons pas assez.

https://lesobservateurs.ch/2017/10/18/jacques-attali-il-est-honteux-que-leurope-naccueille-pas-ces-migrants-dignes-magnifiques-souvent-bien-formes-jeunes-pleins-de-dynamisme/

Ces migrants seraient l’avenir de la France !
De futures élites !
Grâce à leur goût réputé pour l’étude… ils formeraient les futures équipes de savants européens !
Exit la France moisie, « populiste », rance, vieille, ringarde, franco-française !
Que ces gens issus d’un passé révolu aillent au diable !
« Les réfugiés vont faire de l’Europe la première puissance du monde ! ».
Rien de moins !

http://www.lesoir.be/archive/recup/988143/article/debats/2015-09-13/attali-refugies-vont-faire-l-europe-premiere-puissance-du-monde

Bravo Jacquot ! Quel prophète tu fais !
Venus d’Afrique et de pays musulmans derniers de la classe sur tous les plans, d’après  toi, à peine toucheraient-ils les territoires européens que ces migrants se transformeraient en champions du travail, de l’exercice intellectuel !
T’es un fin anthropologue et un subtil psychologue !
Les Allemandes et les Suédoises, déjà bien renseignées et servies par tes « réfugiés dignes et magnifiques », te remercient !

L’Arabie saoudite, les échecs, la lâcheté et le pétrole

 
 


Le 29/12/2017



Ce pays est le centre névralgique de la secte wahhabite, responsable des attentats qui ensanglantent le monde depuis le début du siècle.
 

L’Arabie saoudite organise le prochain championnat du monde rapide et blitz d’échecs en cette fin d’année 2017.
Mais cette compétition risque fort de tourner au grotesque en alourdissant le passif de ce pays et en éclaboussant au passage ce noble jeu.
Ce sont, tout d’abord, les joueurs israéliens qui n’obtiennent pas de visa pour venir jouer car le royaume saoudien ne reconnaît pas ce pays.
La Fédération israélienne demande réparation auprès de la Fédération internationale du préjudice financier que vont subir ses joueurs.
L’antisémitisme d’État que révèle cette interdiction semble moins les préoccuper.
C’est ensuite la joueuse ukrainienne Anna Muzychuk qui annonce renoncer à défendre ses deux titres mondiaux (parties rapides et blitz).
Elle écrit sur sa page Facebook qu’elle refuse de porter l’abaya et de devoir être accompagnée quand elle sort.
Certes, la Fédération internationale d’échecs a obtenu que les joueuses ne portent pas cette tenue islamique, signe de l’infériorité des femmes dans ce pays.
Elle aurait « seulement » dû porter un pantalon bleu ou noir et une blouse blanche à col haut…
La version occidentale de l’abaya ?
Cette joueuse manifeste, en fait, son refus de cautionner un régime rétrograde et dangereux.
Elle perdra ses titres mais gardera son honneur, honneur que la Fédération internationale et les joueurs qui participeront à ce tournoi (150 se sont déjà désistés) n’ont pas.
Mais ce n’est pas la seule à abdiquer tout honneur quand il s’agit de l’Arabie saoudite.
Ce pays a condamné un jeune homme de 17 ans à être décapité et voir son corps crucifié jusqu’à ce qu’il tombe en décomposition pour avoir participé à une manifestation hostile au régime.
Ce pays exploite des travailleurs immigrés dans des conditions proches de l’esclavage.
Cela ne l’empêche pas d’être membre du bureau de la Commission des droits de l’homme des Nations unies.

jeudi 28 décembre 2017

TVL, journal du jeudi 28 déc. 2017: Légère baisse du chômage et polémique







Ajoutée le 28 déc. 2017
 
02:33 - Politique / Légère baisse du chômage et polémique
05:10 - Société / Déradicalisation : le garde des Sceaux à l’assaut des prisons
07:30 - Economie / Fonctionnaires : “ceux qui font moins de 35 heures”
10:08 - International / Ukraine : échange de prisonniers
13:13 - L’actualité en bref
18:12 - La France de Campagnol

Comment appeler un pays qui reçoit les jeunes africains comme des libérateurs et qui laisse crever ses vieux, ses SDF, ses paysans dans l’indifférence générale ?



 
 
Oreillette branchée sur la musique du portable, comme n’importe quels ados qui s’en foutent, pendant que la gentille famille française les accueille devant les caméras de LCI, les trois « mineurs » découvrent la fête de Noël dans le nord de la France.
 
Une image qui réchauffe le cœur de certains... et qui fait rire les autres.

On voit bien que les trois migrants venus par amour de la France ne comprennent pas pourquoi ils sont traités comme de véritables rois (mages), mais ils ne sont pas fous au point de refuser, de réclamer un repas de Noël 100% halal ou de reluquer d’un peu trop près les blondes plus ou moins jeunes sur place.


Cet élan de générosité fait suite au message du pape, transmis aux évêques de tous les pays occidentaux aussi riches qu’égoïstes : accueillez des migrants !
Accueillez-les en masse !
Jésus a dit qu’il fallait donner aux pauvres, donc importez du pauvre et donnez-leur tout ce que vous pouvez, enfin, ce que votre culpabilité d’occidentaux nantis racistes vous dicte de donner.


On rappelle que ce sont les médias qui poussent à cette « solidarité » au final destructrice de l’équilibre de notre pays, et il ne s’agit pas là d’une réaction raciste, contrairement à ce que la gauche de soumission (au Nouvel Ordre mondial) glapit du matin au soir.

Vrais chiffres chômage novembre 2017, 18600 chômeurs de moins et 319100 radiés ce mois-ci

 
 


par patdu49
     jeudi 28 décembre 2017

6 606 600 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 800 000 environ d'invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : toujours + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

On remarquera que rien ne change, que ça soit sous gouvernement Sarko, Hollande, ou maintenant Macron, les effroyables idéologies puantes, infantilisantes, culpabilisantes, "marche ou crève", flicage, intelligence sociale zéro etc .. refont surface à un moment ou à un autre envers les chômeurs, ça fait vraiment pitié de voir ça, ou encore ça met en colère, mais en tout cas, pour les plus fragilisés, crevés, malades, désabusés, précaires, tenez bon, ne vous laissez pas détruire par ces abjectes mentalités inhumaines !
Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Novembre 2017 :


-  Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 224 500, 42,7 % des sorties des listes. (+ 2,3 % sur 1 an)
- Radiations Administratives (les punis) : 46 900, 8,9 % des sorties. (- 11,5 % sur 1 an)
- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 47 700 et 9,1 % des sorties. (- 9,7 % sur 1 an)

soit 319 100 radiés des listes (60,7 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

Quartiers aux mains des dealers : les habitants doivent être entendus

 
 




La presse nationale n’a évidemment pas relayé ces informations, préférant les selfies de notre Président au ski !
 
À quelques heures d’intervalle, alors que les Français s’apprêtaient à fêter Noël, la presse régionale rendait compte de l’état d’insécurité dans lequel se trouvent un nombre de plus en plus important de nos quartiers.
À commencer par Marseille, où un nouveau règlement de comptes, sur fond de trafic de drogue, vient de faire une nouvelle victime.
La treizième depuis le début de l’année.
Et puis Carpentras où, en pleine journée, des échanges de coups de feu ont retenti, nécessitant l’intervention du RAID.
Là encore, un probable « différend » entre dealers.
La presse nationale n’a évidemment pas relayé ces informations, préférant les selfies de notre Président au ski !
Il est vrai qu’au moment où le projet d’Emmanuel Macron sur la « nouvelle » police de sécurité du quotidien s’apprête à être diffusé, il convenait de ne pas inquiéter l’électeur.
Pourtant, le phénomène prend chaque jour de l’ampleur.
Solidement installées dans les quartiers de certaines villes qui deviennent des territoires perdus de la République, des bandes de criminels se livrent à tous les trafics et agissent en parfaite impunité, ou presque.
À ce point que de nombreux habitants n’en peuvent plus et portent sur la place publique un mal-être qu’il est facile d’imaginer.
À l’image des résidents d’un quartier HLM de Toulouse, celui des Izards, qui dénoncent être quotidiennement pris en otages par des trafiquants qui dictent leur loi, allant même jusqu’à menacer par voie d’affichage public quiconque tentera de s’opposer à leurs activités criminelles.
Ils racontent comment des locataires, à qui, sous peine de représailles, obligation a été faite de laisser les portes de leurs appartements ouvertes, se sont retrouvés, chez eux, nez à nez, avec des dealers qui cherchaient à échapper à la police.

Misère médicale de la France provinciale : un cas concret

 
 


Le 28/12/2017
                 
Médecin
La population de Cuffies, dans l’Aisne (1.800 habitants), vient de perdre son dernier médecin généraliste.

Pas d’une longue et douloureuse maladie, ni même d’un accident de la route : le docteur Delatte a été élu député !
Il avait bien promis qu’en cas de victoire, il continuerait à exercer une demi-journée par semaine, mais quand on est « en marche », on est 24 h sur 24 comme les petits gars de Bigeard : souples, légers, félins, prêts à bondir ! « C’est la pression mise par le Président sur les députés venus de la société civile », se lamente Jean-Pierre Corneille, maire de la ville.
Certains électeurs diront que, décidément, la politique ne s’exerce jamais sans mensonge, mais il leur reste cinq ans pour déterminer lequel des deux métiers de leur élu leur aura rendu le plus service.
Du coup, les édiles de la région tendent leurs petites mains implorantes vers le ministre de la Santé et sa « haute bienveillance », sur l’air du « Vous nous avez piqué notre docteur, la moindre des choses serait de nous inscrire sur la liste des territoires vie-santé » (ceux qui se partageront 200 millions d’euros d’aides conventionnelles sur cinq ans).
Pour le maire de Cuffies, il ne s’agit pas de prôner la contrainte à l’installation, mais plus sournoisement « l’incitation à l’installation… ou la contrainte à la non-installation ailleurs »
. Ça rappelle furieusement le gag de jadis sur les Ford : « Vous pouvez la commander de la couleur de votre choix, à condition que ce soit noir. »
D’où l’embarras du nouveau député : « On ne peut pas créer une jurisprudence pour Cuffies. »

mercredi 27 décembre 2017

TVL, journal du mercredi 27 déc. 2017: Les imams de la peur






Ajoutée le 27 déc. 2017
 
02:28 - Sécurité / Les imams de la peur
05:35 - Politique / Anne Hidalgo et la bataille de Paris
09:57 - Société / Le loup : entre rêve et cauchemar
13:03 - International / Kamala Harris : l'héritière d'Obama ?
16:08 - L’actualité en bref
21:04 - La France de Campagnol

La chine surveille ses musulmans



 
 
Fichage ADN, scans de l’iris, surveillance massive : la Chine surveille les Ouïghours.

La CGT a perdu un tiers de ses adhérents en 2017

Résultat de recherche d'images pour "martinez cgt"

Ce dévissage, révélé par "le Canard Enchaîné", suit la perte de la première place aux élections professionnelles dans le privé.
Par L'Obs
 
 
C'est une alerte rouge que relaie "le Canard Enchaîné" dans son édition du mercredi 27 décembre.
Au 7 décembre, seuls 427.431 adhérents CGT s'étaient acquittés d'au moins un mois de cotisations (le "timbre FNI" qui sert à comptabiliser les effectifs).
Soit 34% de moins que fin 2016, lorsque le syndicat dénombrait 649.899 adhérents.
Comme le rappelle le journal satirique, ce dévissage intervient en outre après la perte de la première place du syndicat, lors des élections professionnelles, dans le secteur privé – derrière la CFDT.


 La métallurgie s'effondre

Pour le secrétaire général Philippe Martinez, c'est le retard de certaines fédérations dans la transmission du timbre FNI qui explique, en partie, ce recul historique.

Electricité coupée au service gériatrique : l’hôpital de Dax porte plainte contre la CGT

 
 


Les grévistes de la CGT organisent parfois des coupures d’électricité. (Illustration)
 LPLe Parisien| 27 décembre 2017
 
Le 14 décembre, des coupures ciblées avaient eu lieu après un appel de la CGT à une journée d’action pour le pouvoir d’achat.
 
 
L’hôpital porte plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ».
L’hôpital de Dax (Landes) porte plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » deux semaines après une coupure d’électricité, révèle France-Bleu.
Le 14 décembre, la CGT avait appelé les salariés du secteur électrique et gazier à une journée d’action pour la hausse du pouvoir d’achat, entraînant des coupures de courant ciblées.
13 000 foyers avaient ainsi été privés d’électricité et le service gériatrique de l’hôpital de Dax avait été sérieusement perturbé.
Les ascenseurs ne fonctionnaient plus, toutes les alarmes des appareils à oxygène et des pompes à morphine notamment s’étaient déclenchées.
Dans l’urgence, les médecins ont dû préparer le transfert de quatre malades par le Samu, au cas où la coupure durerait.
Le groupe électrogène a finalement pu prendre le relais pour les appareils vitaux et l’électricité a fini par être rétablie.
 
Une plainte d’Enedis
 
Mais pour la direction de l’hôpital, une telle action « n’est pas admissible ».
Le fournisseur d’électricité Enedis a quant à lui porté plainte dès le 15 décembre pour acte de malveillance.
Et certains commerçants se préparent à le faire, jugeant que cette coupure à quelques jours de Noël a eu des conséquences sur leurs affaires.
 
La police est chargée de l’enquête sur la coupure et cherche à en identifier les auteurs.
 
source

Emmanuel Macron, le Président des niches, a souhaité « Joyeux Noël » à tous ses concitoyens

 


Le 27/12/2017
Pascal Célérier

Pour la crèche, les Français devront encore attendre…

Il a osé.
Le Président Macron, contrairement à certains de ses prédécesseurs, a osé prononcer, le soir du 24 décembre 2017, les mots « fatidiques » : « Joyeux Noël ».
Mieux : il a osé les écrire.
Sublime : il les a tweetés.
Héroïque : il les a même adressés « à tous [ses] concitoyens ».
Pour les vacances de Noël, le Conseil d’État peut aller relire les Évangiles de l’enfance et se repasser en boucle tous les Te Deum de notre histoire pour réviser sa jurisprudence sur la laïcité.
Allez, encore un effort, Monsieur le Président, et l’an prochain, vous nous montrez votre crèche, hein, avec Nemo au pied du sapin ?
Laurent Delahousse est aussi impatient que nous.
Le Président a parlé. Il l’a fait.
Il l’a fait en s’associant à son épouse, Brigitte, à la fois dans les pronoms et la signature, mais aussi dans la photo tweetée.
Si, dans le texte, les mots « Président » ou « Élysée » n’apparaissaient pas, l’image ne parlait que de ça, en mettant bien en scène le couple présidentiel, dans une composition aussi étudiée que le portrait de nos mairies : couple centré flanqué de deux colonnes puissantes.
Symétrie partout, avec ce qu’il fallait de son contraire : un bras d’huissier sur la gauche et surtout : Nemo.

mardi 26 décembre 2017

Quand la flagornerie s'ajoute à l'obscénité.

 
 
 

La France est désormais championne du monde en matière d'impôts et de taxes.
 

 Ce n'est pas parce qu'elle est plus généreuse que les autres pays en matière de redistribution sociale, loin de là.
C'est parce qu'elle est dirigée par des élus et des fonctionnaires incompétents et corrompus, préoccupés essentiellement par leur carrière et leur intérêt personnel, ayant totalement oublié la notion de service public et de respect de l'argent des contribuables.
C'est une forme moderne d'asservissement, sous couvert d'une prétendue démocratie républicaine protégée par un système judiciaire également corrompu.

Pour justifier un vol qui, au final, aura coûté à l’État - donc à vous - la somme de 480 000 euros, le Premier Ministre invoque la nécessité protocolaire d'être... présent avant le départ du Président pour l'Algérie.

Je rappelle qu'en l'absence du Président, ou en cas d'empêchement majeur, c'est le Président du sénat qui assume l’intérim. .

A l'heure ou tout promeneur parisien ( pour s'en tenir à la capitale) rencontre, en cette veille de Noël, la terrible cohorte, chaque année plus fournie, des pauvres, SDF et laissés-pour-compte du libéralisme en majesté, les propos de l'hôte de Matignon ajoutent la flagornerie à l'obscénité.

olivier.milzadecadenet

Paris : les policiers furieux d'être menacés de payer eux-mêmes leurs PV de stationnement

 
 
Paris : les policiers furieux d'être menacés de payer eux-mêmes leurs PV de stationnement

© Thierry Suire Source: AFP
Image d'illustration
Une note attribuée au préfet aurait été envoyée aux services de police, avertissant que les agents devraient régler eux-mêmes les PV pour stationnement irrégulier, y compris pendant les opérations. Les policiers qui l'ont lue ne décolèrent pas.
                                   
L’arroseur arrosé ?
Selon le site d’Europe 1, une note attribuée à la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), envoyée le 14 décembre, exhorte les services de police à se garer dans les règles de l'art.
Victimes collatérales de la privatisation du stationnement à Paris, les policiers seraient menacés par le préfet de police Michel Delpuech de devoir payer eux-mêmes leurs amendes en cas d’infraction au stationnement.
Dans cette note, le préfet se justifierait en expliquant que «plusieurs opérateurs privés auront [...] la charge du contrôle du respect de l'acquittement de la taxe de stationnement à l'aide notamment de dispositifs automatisés».
Pour éviter les verbalisations, le préfet recommanderait de faire «preuve de la plus grande rigueur pour l'usage des emplacements réservés aux services de police et le non stationnement dans les espaces non dédiés à cet effet».
Car ce changement de main impliquerait que la gestion des contentieux de stationnement gênant ne relève plus de l'Officier du Ministère public mais du juge administratif.
Toute contestation de verbalisation deviendrait donc un serpent de mer et impliquerait la rédaction d’un rapport développé «suffisamment motivé pour justifier du caractère opérationnel de la mission ayant conduit au stationnement irrégulier», selon les termes du courrier envoyé.

La folie migratoire de Benoît Hamon

Posté le 26 décembre , 2017.
 
Benoît Hamon et 24 autres dirigeants de son mouvement « Génération. s » viennent de publier une tribune totalement délirante dans le « Journal du dimanche » contre la politique migratoire du gouvernement.

On y découvre que ce dernier « est en train d’adopter la politique migratoire la plus répressive que notre pays a connue depuis des décennies ».
Rien de moins !
Aussitôt le spectre des déportations et des « heures les plus sombres » est brandi – de façon subliminale, c’est plus prudent au plan judiciaire !
La tribune évoque le risque que les professeurs soient tenus de dénoncer les familles de leurs élèves et « le risque d’une banalisation de la délation des personnes sans papiers ».
Pourtant, M. Hamon ne voit aucun inconvénient à ce que l’on encourage la délation contre les automobilistes ou contre les contribuables.
Car il ne s’agit évidemment pas de droits humains fondamentaux, comme le prétend hautement cette tribune.
Il s’agit de destruction de la société française : il faudrait laisser les associations accueillir frauduleusement des millions de personnes, et les subventionner grassement pour qu’elles violent la loi française.
La réalité, c’est que rien de ce que l’on sait du projet du gouvernement ne dit ce qu’y voient M. Hamon et ses amis.
En particulier, le ministre de l’Intérieur a publiquement déclaré qu’il ne souhaitait pas demander de listes aux associations gérant les centres d’hébergement.
On voit mal d’ailleurs ce que cette demande aurait pu avoir de scandaleux.
Au passage, M. Hamon devrait réviser ses classiques.
Il découvrirait que le Front populaire, qu’il adule tant, non seulement avait fiché les réfugiés juifs en provenance d’Allemagne, mais les avait parqués dans des camps.
Ce fichier avait été constitué par un fonctionnaire de gauche et franc-maçon : René Bousquet.

TVL, journal du mardi 26 déc. 2017






Ajoutée le 26 déc. 2017
 
02:34 - Immigration / Immigration : Paris déborde !
08:18 - Economie / Consommation : Noël, le jour d’après
11:15 - Société / La Russie à l’épreuve du hooliganisme
13:36 - International / Ouzbékistan : le terrorisme islamiste en Asie Centrale
17:25 - Le micro trottoir de Noël
19:38 - L'actualité en bref
26:39 - La France de Campagnol

"Elle est épouvantable !" : Ségolène Royal irrite au sein de l'exécutif

 
 
"Elle est épouvantable !" : Ségolène Royal irrite au sein de l'exécutif

Publié le

L'ancienne ministre de l'Ecologie agace certains membres du gouvernement et surtout Nicolas Hulot. Dans les colonnes du Parisien, des ministres ne mâchent pas leurs mots pour exprimer leur ras-le-bol.
 
Devenue ambassadrice chargée des pôles, l'ex-ministre de l'Ecologie tient à rester présente sur la scène médiatique et ne peut se retenir à donner des conseils à son successeur.
En effet, c’est sans détour qu’elle a critiqué les décisions du ministère de la Transition écologique, Nicolas Hulot, sur le glyphosate ou encore son renoncement à l'objectif de 50 % d'électricité d'origine nucléaire d'ici à 2025.
Une liberté de parole et un comportement qui agace l’exécutif, selon un article publié dans Le Parisien ce mardi 26 décembre.
 
"Elle pense qu'elle a marqué le siècle dans ce ministère"
 
"Elle est épouvantable !", glisse ainsi un ministre.
"C'est facile de faire la grande combattante qui multiplie les annonces. Nous, on assume de dire des choses compliquées", peste un autre.
Le gouvernement aimerait donc la voir prendre ses distances.

Le plan Kalergi : génocide des peuples européens

 
 
 
                                                                                       
Publié par Brujitafr sur 26 Décembre 2017
 
 L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement cachées par le Système, et la propagande « multiethnique » s’efforce de nous persuader qu’elle est inévitable. Dans cet article, nous voulons vous démontrer une fois pour toute que cette immigration n’est pas un phénomène spontané. Ce que l’on voudrait nous faire croire comme étant une conséquence inéluctable de l’histoire est en réalité un plan étudié sur papier et préparé depuis des dizaines d’années pour détruire complètement le visage du Vieux continent.

LA PANEUROPE

Peu de gens savent qu’un des principaux protagonistes du processus européen est aussi celui qui a planifié et programmé le génocide des peuples européens.
Il s’agit d’un obscur personnage dont les masses ignorent l’existence, mais que les « puissants » considèrent comme étant le père fondateur de l’Union Européenne.
Son nom est Richard Coudenhove Kalergi.
En coulisse, loin des projecteurs, il a réussi a attirer dans ses filets les plus importants chefs d’Etat.
Ils soutiendront et feront la promotion de son projet d’unification européenne [1].
En 1922, il fonda à Vienne le mouvement « Paneuropéen », qui visait l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial basé sur une Fédération de Nations dirigée par les Etats-Unis. L’unification de l’Europe aurait été le premier pas vers un unique Gouvernement Mondial.
Avec la montée du fascisme en Europe, le Plan a du être momentanément stoppé, et l’Union Paneuropéenne contrainte de se dissoudre.
Mais, après la seconde guerre mondiale, Kalergi, grâce à une frénétique et infatigable activité, grâce aux appuis de Winston Churchill, de la loge maçonnique B’nai B’rith et d’importants quotidiens comme le New York Times, réussit à faire accepter son projet au gouvernement des USA.

L’ESSENCE DU PLAN KALERGI

Dans son livre « Praktischer Idealismus », Kalergi déclare que les habitants des futurs « Etats Unis d’Europe » ne seront plus les peuples originaires du Vieux Continent, mais plutôt une sorte de sous-humanité bestiale issue de mélanges raciaux.
Il affirmait, sans demi-mesure, qu’il était nécessaire de « croiser » les peuples européens avec les Asiatiques et les Noirs, pour créer un troupeau multi-ethnique sans qualités spécifiques et facile à dominer pour les élites au pouvoir.